Éric Courtet


​Au commencement, il y a des textes, nés de l'imagination de Brecht, Dostoïevski, Tchékov. Puis viennent les images, celles de Bergman, Cassavetes, Pasolini, Tarkowski, Wenders… Des auteurs qui interrogent l'histoire, le temps qui passe.
Les affaires d'âmes. Mon travail de photographe, où chaque image est une décision, une suspension voulue, s'inscrit dans ce désir singulier de perpétuer ces thèmes. Ces photographies, qu'elles soient prises sur les planches où, à travers le personnage se révèle l'incarnation, ou qu'elles soient saisies dans le décor silencieux du quotidien, ont cette même volonté de capter autrement l'éphémère de la création et de conserver le témoignage. De poser la question du silence dans le cadre et en dehors.

Eric Courtet

http://ericcourtetlo.wix.com/eric-site