Jean-Claude Le Floch


​Mon travail est tout d'abord instinctif, le contact direct avec le cuivre est nécessaire, entrer en matière dans tous les sens du terme. Je procède par réserves (très libres et larges) au vernis: ces zones en creux et en relief me donnent la direction à prendre pour les morsures successives en employant les diverses techniques (eau forte, aquatinte et parfois la pointe sèche), il faut alors parler de techniques mixtes. Pour l'encrage de mes cuivres, je commence toujours par utiliser toute la surface gravée avec plusieurs couleurs et le jeu de contraste ou de dégradé se fait en fonction de chaque planche. J'utilise souvent la même planche deux fois afin de créer le relief, mais chaque épreuve est différente par souci de réaliser des variations sur un thème; je change donc ma palette pour chaque nouveau tirage.

Jean-Claude Le Floch

http://jean.claude.le.floch.free.fr

Salut Jean-Claude, puisque tu as décidé de nous quitter le matin du 20 août 2009.